LIAB

ACCREDITATION N° 8−4189
PORTEE DISPONIBLE SUR :
WWW.COFRAC.FR

Expertise

Le LIAB dispose d’une grande expertise en biologie médicale grâce à ses techniques humaines et matérielles qui ont permis au LIAB de disposer de la reconnaissance Internationale de sa compétence et de son management selon les dispositions de la norme NF EN ISO 15189 reconnu par l’IAF (international accreditation forum), ILAC (international laboratory accreditation) et ISO (International Organization for Standardization).

Espace medecins

Pôle Analytiques

Le LIAB est organisé par pôle d’activité chapoté par des biologistes, consultants et personnel technique.

Cette organisation permet de proposer une large expertise dans les domaines de la biologie médicale pour répondre aux besoins des utilisateurs.

Cette expertise est réalisée par :

• L’acquisition de la compétence de notre personnel par la formation technique et en management qualité,

• La réorganisation de nos différentes paillasses techniques en mettant en place de nouveaux équipements et nouveaux partenariats avec des fournisseurs qui se sont engagés à nous supporter dans notre démarche qualité,

• L’optimisation de notre système d’information par le développement de nos capacités technologiques et notre expertise dans ce domaine

Cette expertise technique et managériale a permis au Laboratoire International d’Analyses Biomédicales d’accréditer par le comité Français d’Accréditation « COFRAC » les familles biochimie, hématologie, hémostase, auto-immunité et la microbiologie : Accréditation N° 8-4189 dont la portée est disponible sur www.cofrac.fr.

L’activité essentielle du laboratoire consiste en la recherche des IgE spécifiques sériques vis-à-visdifférents types d’allergie (allergie respiratoire, allergie alimentaire, allergie pediatric ,allergie mixte du 50 allérgénes ).

Intolérance alimentaire : multiples réactions locales inflammatoires se produisent face à l’agression de certains aliments immunologiquement mal tolérés. En résulte une perturbation de l’équilibre de la flore intestinale ou dysbiose. Cette dysbiose rend la muqueuse intestinale poreuse et la barrière perméable et sera à l’origine du passage de macromolécules indésirables et des toxines vers le courant sanguin .


*Le LIAB a mis en place un test d’Intolérance Alimentaire qui utilise des BIOPUCES (MICROARRAYS) pour l’analyse de 220 aliments à la fois et dont les résultats sont rendus en 48 H.
Cette technique est d’une grande précision et d’une bonne spécificité car elle utilise la structure des protéines en trois dimensions.

« Le suivi des maladies infectieuses est une discipline d’excellence au sein du LIAB.
Il se répartit en 4 secteurs :
1- Un pole de Microbiologie comportant un laboratoire de 3 unités: une unité de bactériologie comprenant les cultures bactérienne, une unité de parasitologie, une unité des mycobactériologie ainsi q’une unité de sérologie,
2- un pole de biologie moléculaire
3- un pole de l’immunologie
4- un pole de la biochimie « 
Les pôles d’excellence du LIAB en infectiologie :

« pole immunologie :le laboratoire LIAB consiste à la réalisation de la differents test du sérologie infectieux virale comme :
Sérologie de la parvovirus B19 IGG et IGM : qui est un virus pathogène pour l’homme, responsable d’infections généralement bénignes : le mégalérythème épidémique, une maladie infantile courante (aussi appelée cinquième maladie ou érythème infectieux aigu),
Sérolgie de l’hépatite E de type IgG et IgM :le virus à une ‘incubation d’environ 6 semaines en moyenne. Le diagnostic repose sur une augmentation des transaminases et sur la sérologie, avec la détection d’IgM précoces présentes dès le stade de l’ictère. Ces IgM disparaissent en quelques mois.
Sérologie de variccle Zona IgG et IgM :Le diagnostic sérologique repose sur une séroconversion avec présence d’IgM spécifiques. La réactivation (zona) peut s’accompagner d’un mouvement sérologique avec présence transitoire d’IgM. La présence d’IgG isolée est le témoin d’une infection ancienne. »
« CORONAVIRUS – COVID 19

La maladie à coronavirus (COVID19) est une maladie infectieuse due au virus SARS-CoV-2.

La plupart des personnes infectées par le virus présentent une maladie respiratoire d’intensité légère à modérée et se rétablissent sans avoir besoin d’un traitement particulier. Certaines, cependant, tombent gravement malades et ont besoin de soins médicaux. Les personnes âgées et celles qui ont un problème médical sous-jacent, tel qu’une maladie cardiovasculaire, un diabète, une maladie respiratoire chronique ou un cancer, ont plus de risques de présenter une forme grave. N’importe qui, à n’importe quel âge, peut contracter la COVID-19 et tomber gravement malade ou en mourir.

La meilleure façon d’éviter et de ralentir la transmission est d’être bien informé sur la maladie et sur la manière dont le virus se propage. Protégez-vous et protégez les autres contre l’infection en maintenant une distance d’au moins un mètre avec les autres, en portant un masque correctement ajusté et en vous lavant les mains fréquemment à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique. Faites-vous vacciner quand vient votre tour et suivez les recommandations locales.

Le virus peut se propager par l’intermédiaire des gouttelettes de salive ou de sécrétions nasales émises par une personne infectée quand elle tousse, éternue, parle, chante ou respire. Il est donc important d’appliquer les règles d’hygiène respiratoire, par exemple en se couvrant la bouche et le nez avec le pli du coude lorsque l’on tousse, et si l’on ne se sent pas bien, de rester chez soi et de s’isoler jusqu’à ce qu’on soit rétabli.

Votre laboratoire LIAB est officiellement autorisé par le ministère de la santé pour la réalisation des tests COVID-19 sanguins (sérologiques) , nasopharyngés (Antigènique ou par RT-PCR),

Une unité a été aménagée pour la COVID avec un circuit dédié pour la reception des patients et l’achemeniment des prelevements directement a la plateforme de biologie moléculaire

Les résultats de PCR sont rattachés à un QR- COde et un pass sanitaire telechargeable via le site : https://www.liqahcorona.ma/fr

Pour effectuer ces derniers, il n’y a pas besoin de rendez-vous, les horaires sont les suivants:
Pour les prélèvements réalisés du lundi au vendredi entre 7h30 et 13h00 le résultat est le même jour entre 17h30 et 18h30 au-delà de 12h00 les résultats sont rendus le lendemain à partir de 17h00.
Pour les prélèvements réalisés le samedi et jours fériés entre 7h30 et 10h00 les résultats sont rendus entre 13h30 et 14h30. Au-delà de 10h00 les résultats seront rendus le lundi à partir de 17h00 car le dimanche le laboratoire est fermé.

La biologie moléculaire …….au service de l’infectiologie:

La biologie moléculaire est une discipline de pointe qui permet de repérer des fragments d’ADN (acides désoxyribonucléiques) ou d’ARN (acides ribonucléiques) qui sont les molécules du génome. Au LIAB, nous l’utilisons pour rechercher l’ADN ou l’ARN de certains agents infectieux précis (bactéries ou virus) dans le sang du patient ou dans d’autres types de prélèvements biologiques (comme l’urine et les prélèvements génitaux).

Ces tests permettent la mise en évidence d’agents infectieux dont la mise en culture est difficile, voire impossible en bactériologie ou virologie classique. Ils complètent les tests sérologiques (dosage des anticorps) qui renseignent sur la réaction immunitaire face à un agent infectieux mais qui souvent ne permettent pas de dépister des infections débutantes, de différencier les infections actives de celles gardées en mémoire ou de celles qui restent muettes.

La plateforme de biologie moléculaire est installée dans des locaux de sécurité P2 comprenant :
• Une salle de préparation des réactifs
• Une salle d’extraction des échantillons
• Une salle d’amplification
Cette répartition des locaux relié entre eux par des SAS de passage des réactifs et échantillons et obéirent aux normes pour la réalisation des analyses des échantillons d’agents pathogènes tels que :
* Les hépatites virales,
* Les herpès virus,
* HIV,
* Cytomégalovirus
* Eptein barr
* Détection des mycobacterium tuberculosis et la résistance a la Rifampicine
* Détection de H. pylori + Clarithromycin resistance
*Multiplexes de détection des bactéries/virus/ parasites/levures et les coronavirus y compris le COVID-19. »
*BK / Polyomavirus Virus »

Sérologies
« Le LIAB est équipé des automates de la dernière generation pour répondre aux demandes de nos patients
L’utilisation de technologies de pointe est indispensable pour permettre l’adaptation à la constante évolution du diagnostic des maladies infectieuses : épidémies, émergence de nouveaux agents pathogènes, apparition de résistance aux anti-infectieux.
« 
« La biologie moléculaire …….au service de l’infectiologie:

La biologie moléculaire est une discipline de pointe qui permet de repérer des fragments d’ADN (acides désoxyribonucléiques) ou d’ARN (acides ribonucléiques) qui sont les molécules du génome. Au LIAB, nous l’utilisons pour rechercher l’ADN ou l’ARN de certains agents infectieux précis (bactéries ou virus) dans le sang du patient ou dans d’autres types de prélèvements biologiques (comme l’urine et les prélèvements génitaux).

Ces tests permettent la mise en évidence d’agents infectieux dont la mise en culture est difficile, voire impossible en bactériologie ou virologie classique. Ils complètent les tests sérologiques (dosage des anticorps) qui renseignent sur la réaction immunitaire face à un agent infectieux mais qui souvent ne permettent pas de dépister des infections débutantes, de différencier les infections actives de celles gardées en mémoire ou de celles qui restent muettes.

La biologie moléculaire est une discipline de pointe qui permet de repérer des fragments d’ADN (acides désoxyribonucléiques) ou d’ARN (acides ribonucléiques) qui sont les molécules du génome. Au LIAB, nous l’utilisons pour rechercher l’ADN ou l’ARN de certains agents infectieux précis (bactéries ou virus) dans le sang du patient ou dans d’autres types de prélèvements biologiques (comme l’urine et les prélèvements génitaux).

Ces tests permettent la mise en évidence d’agents infectieux dont la mise en culture est difficile, voire impossible en bactériologie ou virologie classique. Ils complètent les tests sérologiques (dosage des anticorps) qui renseignent sur la réaction immunitaire face à un agent infectieux mais qui souvent ne permettent pas de dépister des infections débutantes, de différencier les infections actives de celles gardées en mémoire ou de celles qui restent muettes.


La plateforme de biologie moléculaire est installée dans des locaux de sécurité P2 comprenant :
• Une salle de préparation des réactifs
• Une salle d’extraction des échantillons
• Une salle d’amplification
Cette répartition des locaux relié entre eux par des SAS de passage des réactifs et échantillons et obéirent aux normes pour la réalisation des analyses des échantillons d’agents pathogènes tels que :
* Les hépatites virales,
* Les herpès virus,
* HIV,
* Cytomégalovirus
* Eptein barr
* Détection des mycobacterium tuberculosis et la résistance a la Rifampicine
* Détection de H. pylori + Clarithromycin resistance
*Multiplexes de détection des bactéries/virus/ parasites/levures et les coronavirus y compris le COVID-19.

La maladie à coronavirus (COVID19) est une maladie infectieuse due au virus SARS-CoV-2.

La plupart des personnes infectées par le virus présentent une maladie respiratoire d’intensité légère à modérée et se rétablissent sans avoir besoin d’un traitement particulier. Certaines, cependant, tombent gravement malades et ont besoin de soins médicaux. Les personnes âgées et celles qui ont un problème médical sous-jacent, tel qu’une maladie cardiovasculaire, un diabète, une maladie respiratoire chronique ou un cancer, ont plus de risques de présenter une forme grave. N’importe qui, à n’importe quel âge, peut contracter la COVID-19 et tomber gravement malade ou en mourir.

La meilleure façon d’éviter et de ralentir la transmission est d’être bien informé sur la maladie et sur la manière dont le virus se propage. Protégez-vous et protégez les autres contre l’infection en maintenant une distance d’au moins un mètre avec les autres, en portant un masque correctement ajusté et en vous lavant les mains fréquemment à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique. Faites-vous vacciner quand vient votre tour et suivez les recommandations locales.

Le virus peut se propager par l’intermédiaire des gouttelettes de salive ou de sécrétions nasales émises par une personne infectée quand elle tousse, éternue, parle, chante ou respire. Il est donc important d’appliquer les règles d’hygiène respiratoire, par exemple en se couvrant la bouche et le nez avec le pli du coude lorsque l’on tousse, et si l’on ne se sent pas bien, de rester chez soi et de s’isoler jusqu’à ce qu’on soit rétabli.

Votre laboratoire LIAB est officiellement autorisé par le ministère de la santé pour la réalisation des tests COVID-19 sanguins (sérologiques) , nasopharyngés (Antigènique ou par RT-PCR),

Une unité a été aménagée pour la COVID avec un circuit dédié pour la reception des patients et l’achemeniment des prelevements directement a la plateforme de biologie moléculaire

Les résultats de PCR sont rattachés à un QR- COde et un pass sanitaire telechargeable via le site : https://www.liqahcorona.ma/fr

Pour effectuer ces derniers, il n’y a pas besoin de rendez-vous, les horaires sont les suivants:
Pour les prélèvements réalisés du lundi au vendredi entre 7h30 et 13h00 le résultat est le même jour entre 17h30 et 18h30 au-delà de 12h00 les résultats sont rendus le lendemain à partir de 17h00.
Pour les prélèvements réalisés le samedi et jours fériés entre 7h30 et 10h00 les résultats sont rendus entre 13h30 et 14h30. Au-delà de 10h00 les résultats seront rendus le lundi à partir de 17h00 car le dimanche le laboratoire est fermé.

Le laboratoire LIAB consiste à la réalisation de la differents test du sérologie infectieux virale comme :
Sérologie de la parvovirus B19 IGG et IGM : qui est un virus pathogène pour l’homme, responsable d’infections généralement bénignes : le mégalérythème épidémique, une maladie infantile courante (aussi appelée cinquième maladie ou érythème infectieux aigu),
Sérolgie de l’hépatite E de type IgG et IgM :le virus à une ‘incubation d’environ 6 semaines en moyenne. Le diagnostic repose sur une augmentation des transaminases et sur la sérologie, avec la détection d’IgM précoces présentes dès le stade de l’ictère. Ces IgM disparaissent en quelques mois.
Sérologie de variccle Zona IgG et IgM :Le diagnostic sérologique repose sur une séroconversion avec présence d’IgM spécifiques. La réactivation (zona) peut s’accompagner d’un mouvement sérologique avec présence transitoire d’IgM. La présence d’IgG isolée est le témoin d’une infection ancienne.

La microbiologie se consacre à l’identification et à la caractérisation des micro-organismes, à l’étude de leur origine et de leur évolution, à définir leurs caractéristiques, les produits de leurs activités leurs besoins et à comprendre les relations qu’ils entretiennent entre eux et avec leur milieu naturel ou artificiel. Cette discipline regroupe la bactériologie, la parasitologie et la mycologie.
• Les analyses bactériologiques sont réalisées par des techniques conventionnelles.
• Le Test de diagnostic de l’Hélicobacter pylori par le test respiratoire à l’urée marqué au 13C réalisable au LIAB et dont le rendu des résultats se fait dans la journée suivant le prélèvement.
Les examens parasitologiques direct qui consistent à rechercher les parasites dans les selles (protozoaires et helminthes), les urines (Schistosoma heamatobium), le sang (plasmodium, microfilaire), la peau (ectoparasites : poux et gale), la moelle osseuse (leishmanies)
• Le diagnostic des mycoses superficielles et profondes basé sur la recherche de levures ou des champignons filamenteux dans les prélèvements de la peau et des phanères.
« Le LIAB dispose d’un laboratoire spécialisé en mycobactéries qui est doté de tous les moyens de protection du personnel et de l’environnement selon les normes de sécurité exigibles.
Assure les tests de recherche du mycobactérium tuberculosise par examen direct, culture et recherches d’ADN par biologie moléculaire »
Pour les sérologies virales, bactériennes et parasitaires/mycologiques, le LIAB utilisent des techniques automatisées ainsi que des techniques manuelles (Immunofluorescence, EIA et hémagglutination).
L’un des objectifs du LIAB, est d’ajouter la Bactériologie spécialisée (BACTH), à la liste d’extension de la portée d’accréditation.

Parasites
Les examens parasitologiques direct qui consistent à rechercher les parasites dans les selles (protozoaires et helminthes), les urines (Schistosoma heamatobium), le sang (plasmodium, microfilaire), la peau (ectoparasites : poux et gale), la moelle osseuse (leishmanies)

Mycoses
Le diagnostic des mycoses superficielles et profondes basé sur la recherche de levures ou des champignons filamenteux dans les prélèvements de la peau et des phanères.

Mycobactéries
Le LIAB dispose d’un laboratoire spécialisé en mycobactéries qui est doté de tous les moyens de protection du personnel et de l’environnement selon les normes de sécurité exigibles.
Assure les tests de recherche du mycobactérium yuberculosise par examen direct, culture et recherches d’ADN par biologie moléculaire

Bactériologie
L’un des objectifs du LIAB, est d’ajouter la Bactériologie spécialisée (BACTH), à la liste d’extension de la portée d’accréditation.

Biochimie spécialisée
Le secteur de biochimie clinique générale et spécialisé est organisé en plateau technique équipé de matériels performants, permettant de réaliser un grand nombre d’analyses en un temps limités et dans des conditions de qualité optimale, Les automates sont doublés afin de prendre en charge dans les meilleurs conditions les analyses notamment celles des urgences.

Ce domaine regroupe un ensemble d’analyses telles les marqueurs de fibrose hépatique (dosages biologiques pour le Fibrotest – Actitest), les marqueurs d’insuffisance rénale et du suivi de l’hémodialysé, du métabolisme phosphocalcique et du remodelage osseux (Ca ionisé, PTH*, vitamine D* ), les marqueurs cardiaques et musculaires (troponine et NTproBNP, CKMB aldolase), les marqueurs du bilan martial (fer*, ferritine*, transferrine, récepteur soluble de la transferrine, capacité total de fixation du fer). au niveau de cette plateforme, il est effectué aussi le dosage de tous les paramètres de routine de la chimie clinique sanguine et urinaire, de l’enzymologie clinique et de l’immunochimie des protéines : alpha 2-macroglobuline, alpha 1-antitrypsine, bêta2-microglobuline, céruléoplasmine, …, les protéines de l’inflammation (haptoglobine, …)

Cancerologie
En cancérologie, le LIAB est au cœur du parcours de soins du patient et présent à toutes les étapes : dépistage, diagnostic et suivi de la maladie.
Avec un bilan sanguin, nous apprécions la tolérance au traitement et son efficacité en suivant les marqueurs tumoraux spécifiques.
Dans le domaine de la biochimie, le LIAB propose le dosage de marqueurs tumoraux sériques par technique de chimiluminescence (CMIA) tels que :

*Dosages des chaînes légères libres sont réalisés dans le cadre du suivi des myélomes et des gammapathies monoclonales de signification indéterminée.
La prise en charge précoce et le suivi du cancer de l’ovaire (HE-4 et calcul du score ROMA).

Endocrinologie
L’endocrinologie est la spécialité médicale s’intéressant aux hormones, à leurs effets sur le fonctionnement du corps – le métabolisme – et aux maladies qui y sont liées. Les hormones sont sécrétées par différentes glandes : hypophyse, thyroïde, glandes surrénales… De nombreuses maladies sont dues à des dérèglements hormonaux : diabète de type 1, diabète de type 2, troubles de la croissance, hypothyroïdie, hyperthyroïdie, troubles du poids…
Ainsi , ils participent à l’exploration de l’infertilité masculine et féminine, des précocités et retards pubertaires, des hypogonadismes, des troubles de la croissance, de l’hyperandrogénie et de l’hirsutisme chez la femme, de l’hypertension artérielle, des dysthyroïdies ou du diabète.
Dans le domaine d’endocrinologie, le laboratoire LIAB permets la réalisation des paramètres sériques, plasmatiques
« par ailleurs, Les glandes endocrines semblent particulièrement
exposées à une attaque auto-immune comme le démontre la fréquence des maladies auto-immunes endocrinologiques et dans ce contexte le laboratoire LIAB a développé des nombreuse de nombreux paramètres telles que : « 
Ac anti-R-TSH ===> maladie de basedow : affection auto-immune due à des anticorps stimulants les récepteurs de la TSH (Ac anti-R-TSH). Ils sont souvent associés aux anticorps anti thyroperoxidase (Ac anti-TPO*) et moins fréquemment aux anticorps anti thyroglobuline (ATg*).
Anti TPO* et ANTI TG* : La thyroïdite d’Hashimoto est le type le plus courant de thyroïdite et la cause la plus fréquente d’hypothyroïdie. Pour des raisons mal connues, l’organisme réagit contre lui-même (réaction auto-immune).

Auto Immunité
Les maladies auto-immunes (MAI) affectent 5 à 7 % de la population générale et constituent la troisième cause de morbidité dans les pays développés après les maladies cardio-vasculaires et les cancers. « La cause des maladies auto-immunes est inconnue, mais il s’avère qu’il y a fréquemment une prédisposition génétique à leur développement. Parfois elles font suite à une infection bactérienne ou virale. Elles peuvent atteindre plusieurs organes (systémiques), ou seulement un organe ou un tissu (spécifiques d’organe).

Les MAI non spécifiques d’organes (connectivites) associées à des signes cliniques très variés comme:
* le lupus érythémateux systémique (LES), les myopathies inflammatoires, la sclérodermie systémique, le syndrome de Gougerot-Sjögren primitif et les connectivites mixtes .
*MAI spécifiques d’organes, dont les antigènes cibles sont localisés à un type d’organe (comme la thyroïde, le pancréas dans le diabète ou parfois le foie dans certaines hépatites dites auto-immunes) .

Le laboratoire LIAB permets la réalisation des diffents paramétres des MAI non spécifiques d’organes et MAI spécifiques d’organes en utilise de nombreuses techniques comme : immunofluorescence indirecte,
* immunoenzymologie,
* immunoblot .
Les résultats sont rendus à J+1 pour les paramètres les plus courants et en moins d’une semaine pour la plupart des auto-anticorps rares. « 

HLA et pathologies :
L’examen HLA B27 est un élément de preuve utilisé en association avec les symptômes cliniques et d’autres analyses biologiques pour appuyer ou infirmer une maladie auto immune associée au HLA B27 :
Spondylarthrite ankylosante
Arthrite réactionnelle
Arthrite rhumatoïde juvénile
Uvéite antérieure

Intolérance au lactose :
Ce test est réalisé par une nouvelle technique de puce à ADN (microarray).
Le LIAB dispose d’un test moléculaire d’Intolérance au lactose par la technique de puce à ADN (microarray).
Il permet la détermination génétique moléculaire des deux polymorphismes (13910 C / T et 22018 G / A), associés à une intolérance primaire au lactose, localisés dans la région promotrice du gène de la lactase.
Contrairement aux techniques sérologiques, la technique moléculaire est nécessaire pour la clarification diagnostique de l’intolérance au lactose avec une précision diagnostique fiable et exacte, parallèlement à l’évaluation des symptômes cliniques.

Neurologie
Le système nerveux intervient dans tous les mouvements et fonctions de l’organisme ; ses perturbations peuvent donc avoir d’importantes répercussions sur la santé des personnes atteintes. En général, les patients rencontrent des difficultés motrices, ainsi que des troubles psychologiques et de la personnalité. D’où l’importance de la prise en charge médicale et rééducative.

Le terme de maladie neurologique englobe des pathologies d’une grande diversité, notamment :
*Les affections neuromusculaires
*la mayasthénie
*Le syndrome de Guillain-Barré
*La sclérose en plaques
*Les séquelles de traumatismes de la colonne vertébrale
*Les lésions médullaire

Afin de les detecter , Le laboratoire LIAB permets la réalisation de plusieurs paramétres telle que :
*Anti recepteur d’acéthylcholine
*Iso-electrophorése du protéines du LCR
*ANTI NEURONALE
*ANTI AQUAPORINE 4
*Anti-myelin-oligodendrocyte glycoprotein .
*Anticorps anti GAD .
*Anti recepteur du NMDA.
*Recepteur GABA .

Immunochimie
par le dosage des différentes protéines, lipides et lipoprotéines ainsi que l’étude de leurs profils électrophorétiques et immuno- électrophorétiques en utilisant des techniques sur gel d’agarose et capillaires : électrophorèse des protéines sériques et urinaires, : électrophorèse et les immunofixations sériques et urinaires, électrophorése des proteines du LCR .

HEMOSTASE
La coagulation est un phénomène essentiel à la protection du système vasculaire.


La coagulation doit suivre un équilibre : si elle est insuffisante, elle peut être à l’origine de saignements spontanés (hémorragies). Au contraire, lorsqu’elle est excessive, elle peut être associée à la formation de caillots sanguins. Ceux-ci peuvent voyager à travers les vaisseaux vers le cœur, les poumons ou le cerveau et avoir des conséquences graves (thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire, crise cardiaque).

Le laboratoire LIAB dispose d’une plateforme d’hémostase et propose des examens de laboratoire spécialisés dans ce domaine :

pour le diagnostic des maladies hémorragiques (dosages des facteurs de la coagulation…), et examens standards
pour le diagnostic des thrombophilies constitutionnelles et acquises (dosages des inhibiteurs physiologiques antithrombine, protéines C et S, résistance à la protéine C activée, anticoagulant circulant, Ac anti-cardiolipines et anti-bêta2 glycoprotéine 1, homocystéine…), mutations facteur V Leiden et G>A20210 du gène de la prothrombine ;
pour l’exclusion de la maladie thromboembolique veineuse et autres diagnostics associés (dosage des D-dimères).
Nous utilisons pour cela des techniques chronométriques, chromogéniques, immunologiques et de biologie moléculaire sur des système d’assurance qualité automatique .

HEMOGLOBINOPATHIE
Le diagnostic des principales hémoglobinopathies (drépanocytose, thalassémies) est réalisé régulièrement
Nous utilisant l’électrophorèse capillaire de l’hémoglobine et l’HPLC pour l’identification des différent variants.

HEMATO-CYTOLOGIE
l’étude des élements figurés du sang, diagnostic et suivi des hémopathies est réalisé par un personnel expériementé
Nous réalisons les examens standards. Numération réticulocytaire et etude du sang de la moelle osseuse dans notre plateforme hématologie

 

ONCOHEMATOLOGIE ET CANCEROLOGIE

JAK2 : recherche de mutation de gène et ce dans le cadre des traitements des syndromes myéloprolifératifs. http://liab.co.ma/actualites/
Recherche et quantification des translocations génétiques et ce dans le cadre du suivi thérapeutique: t(9,22): BCR-ABL… etc.
La recherche des 14 génotypes de Papillomavirus (HPV) à haut risque responsables du cancer du col de l’utérus par PCR multiplexe.
Recherche direct par PCR suivi d’une hybridation inverse (hybrispot) des Papillomavirus simultanément de 36 génotypes dont 18 HIGH RISK (16, 18, 26, 31, 33, 35, 39, 45, 51, 52, 53, 56, 58, 59, 66, 68, 73 and 82) et 18 LOW RISK (6, 11, 40, 42,43, 44, 54, 55, 61, 62, 67, 69, 70, 71, 72, 81, 84, and 89

C’est le premier examen biologique utilisé pour dépister, explorer et suivre la plupart des hémopathies. Il est toujours préférable d’être prélevé à jeun dans la mesure du possible